1
1
1

Laboratoire d'Études sur les Risques Naturels

Le Laboratoire d’études des risques naturels (LERN) a été mis sur pied au début des années 2000 dans un effort conjoint de chercheurs du Département de génie civil et de génie des eaux et du Département de géologie et de génie géologique de l’Université Laval. Les bureaux du LERN sont situés au local 5101 du Pavillon Pouliot.

Sa mise sur pied visait à optimiser les efforts de recherche voués à mieux comprendre les diverses formes de risques naturels (glissements de terrain, séismes, tsunamis, etc…) pour en réduire les conséquences sur les populations et les infrastructures, et cela tant au Québec, au Canada, qu’à l’étranger.

Le LERN a prioritairement orienté ses travaux de recherche afin de répondre aux besoins du Ministère de la Sécurité publique du Québec (MSP),  du Ministère des Transports du Québec (MTQ) et de l’industrie tout en étant le chef de file dans des projets d’envergure nationale (Projet Saguenay post-déluge) et internationale (e.g. COSTA, Strataform, EuroStrataform). Ce faisant le LERN a développé des collaborations avec d’autres chercheurs de l’Université Laval (Mines et métallurgie, Géographie et Géomatique), du Canada (UBC, Université de l’Alberta) et à l’étranger dont le United States Geological Survey,  le Norwegian Geotehnical Institute, le Port and Harbour Research Institute au Japon, et l’Université de Lausanne.

Depuis 2015, le LERN s’est particulièrement engagé avec le MSP et le MTQ dans un effort de compréhension des impacts des changements climatiques sur les mouvements de terrain et leurs conséquences. Ces efforts visent autant la compréhension des phénomènes qu'à la mise en place de méthodes d’adaptation. Avec un budget global de 2.18 M$ provenant du Programme d’actions sur les changements climatiques (PACC 2015-2020), les projets en cours portent sur : (1) la mise en place d’un observatoire climatique sur le rôle de l’eau sur les talus argileux du Québec, (2) l’étude des grands glissements dont les étalements et les coulées , et le développement de méthodes géophysiques, dont la résistivité électrique, pour la cartographies des zones d’argiles sensibles.

Votre visite du site du LERN devrait vous permettre d’apprécier les chercheurs et professionnels associés au LERN ainsi que les étudiants récemment formés ou encore actifs. Notez que presque tous les étudiants gradués ont trouvé un emploi emballant dans le domaine de formation.

Profitez-en aussi pour consulter les divers projets complétés et ceux en cours afin d’apprécier la diversité de la recherche en lien avec l’impact des changements climatiques et les mouvements de terrain. Pour pousser plus loin votre curiosité, venez voir nos laboratoires et nos équipements!

Nous espérons que vous allez apprécier votre visite et si vous avez des commentaires ou questions n’hésitez-pas à nous contacter par courriel au LERN@fsg.ulaval.ca.