Atelier sur les effets potentiels des changements climatiques sur les mouvements gravitaires au Québec

Le 31 janvier 2017, le LERN a organisé un atelier portant sur les effets potentiels des changements climatiques sur les mouvements gravitaires au Québec. Cet atelier a réuni un total de 46 participants, provenant autant du milieu académique, gouvernemental que de l'industrie. L’événement a permis d’amorcer les réflexions sur le sujet pour le Québec et de mettre en lumière la pertinence de ce sujet et la nécessité d’effectuer des études pour mieux cerner les impacts potentiels. Au Québec, les coulées de débris, les glissements superficiels, les glissements côtiers et les mouvements dans le pergélisol seraient les types de rupture les plus sensibles au climat et à ses variations futures. Ce rapport relate les discussions et conclusions découlant de cet atelier.