Influence du climat sur la stabilité des pentes dans les argiles marines du Québec : développement et exploitation d’un réseau de stations d’observations

Les glissements de terrain dans les argiles sensibles représentent au Québec l’un des mouvements de terrains dont la fréquence devrait augmenter de manière significative dans le futur compte tenu des changements climatiques (précipitations extrêmes, hausse des températures). Pour une meilleure gestion de ces aléas, il est important pour les pouvoirs publics d’avoir une meilleure compréhension des conditions climatiques et hydrogéologiques d’initiation de ces ruptures dans les argiles sensibles du Québec. L’état actuel des connaissances scientifiques sur l’impact du climat sur les glissements de terrain dans les pentes argileuses est aujourd’hui insuffisant. Par conséquent, un partenariat de recherches a été mis en place entre l’Université Laval (Québec), le Ministère de la Sécurité Publique (MSP) et le Ministère des Transports, de la Mobilité Durable et de l’Électrification des Transports (MTMDET).

Ce partenariat a donné lieu au présent projet, qui s’inscrit dans la suite d’un précédent projet intitulé «Instrumentation pour le suivi des pentes dans les argiles sensibles du Québec » (PACC 15-16-12). Le projet vise à :

Pour atteindre ses objectifs, le projet s’appuie sur une approche qui peut se résumer de la manière suivante:

  1. Analyse de données observées et continues de haute résolution (pressions interstielles, teneurs en eau dans la zone non-saturée, précipitations, température, etc.);
  2. Caractérisation géotechnique et hydrogéologique détaillée des couches en place;
  3.  Modélisation des processus en jeu en vue de procéder à une étude d’impact des conditions  climatiques futures sur la stabilité des pentes argileuses au Québec.