Cisaillement annulaire

L’appareil de cisaillement annulaire développé à l’Université Laval permet de cisailler un échantillon d’argile intact jusqu’à l’atteinte de la résistance résiduelle en conditions drainées ou en conditions non drainées, en gardant le volume de l’échantillon constant. Il a été développé grâce au financement du Fond de recherche du Québec Nature et technologie et avec la collaboration du Département de génie mécanique de l’Université Laval.